Partagez cet article

Share this Post

Freiner les symptômes déclenchés par le stress avant qu’ils n’apparaissent

affection

Freiner les symptômes déclenchés par le stress avant qu’ils n’apparaissent

Le stress nous affecte de nombreuses façons, des pensées aux comportements, en passant par les sentiments profonds. Autrement dit, lorsque vous ressentez de l’inquiétude au sujet de vos problèmes de peau, vous pourriez laisser ces sentiments dicter vos pensées, vos actions et même votre humeur en général. Cette situation peut aggraver vos symptômes, et vous confiner dans un cercle vicieux.

Il est temps de reprendre le contrôle.

Comptez sur le lien entre le corps et l’esprit

Une façon de diminuer le stress est de détendre votre corps physiquement. Relâcher la tension dans votre corps peut aider à calmer l’inquiétude et la panique que vous pouvez ressentir dans certaines situations.

Commencez par de petits pas, par les muscles de votre visage. Tout d’abord, tendez ces muscles pour ressentir à quel point cela est inconfortable : serrez la mâchoire, plissez les yeux, plissez le nez, froncez les sourcils ou pincez les lèvres. Attendez quelques secondes, puis relâchez le tout et sentez les muscles de votre visage se détendre.

Ensuite, passez au cou et aux épaules. Courbez votre dos de manière à soulever les épaules jusqu’aux oreilles. Maintenez cette position, puis relâchez vos muscles et ressentez la tension se dissiper. Refaites cet exercice avec les mains et les bras, puis avec les jambes.

Respirez profondément

Le fait de se sentir inquiet ou stressé peut entraîner une respiration rapide et irrégulière, ce qui peut déclencher un cycle d’inconfort accru, car les signaux d’essoufflement signalent à votre cerveau une menace physique. Ne vous laissez pas abattre par votre respiration.

Pour freiner ce signal physique de stress, placez une main sur la poitrine et l’autre sur votre abdomen. Maintenant, respirez profondément, en essayant d’empêcher votre main sur la poitrine de bouger pendant que vous sentez la main sur le ventre se soulever et redescendre lentement. En respirant ainsi, vous permettez à vos poumons d’absorber plus d’air, car ils gonflent vers le bas où il y a plus d’espace.

Au fur et à mesure que vous respirez plus profondément, essayez de contrôler votre fréquence respiratoire pour la maintenir constante. Chaque inspiration et chaque expiration devraient prendre le même temps. Pour y arriver, comptez jusqu’à trois chaque fois que vous inspirez, et de nouveau chaque fois que vous expirez, en vous assurant de faire circuler l’air plutôt que de retenir votre respiration.

Faites de la visualisation pour être mieux préparé

Si vous ressentez de l’inquiétude au sujet d’un événement à venir (par exemple, une entrevue d’emploi durant laquelle vous devez très bien paraître, ou une sortie à la piscine durant laquelle votre peau pourrait être exposée), passez du temps à imaginer l’événement. La visualisation de ce qui peut se produire peut vous aider à vous préparer aux réactions possibles dans des situations sociales. Si vous préparez votre façon de réagir, vous vous sentirez peut-être plus en contrôle malgré les réactions des autres.

En plus de vous donner plus de maîtrise sur vos pensées et vos sentiments (sans oublier votre comportement), écarter le stress est important pour maîtriser vos symptômes. N’oubliez pas que le stress est un déclencheur connu de symptômes cutanés.

Ainsi, lorsque le stress vous envahit, faites de votre mieux pour le chasser avant qu’il ne vous cause une poussée. Détendez vos muscles. Visualisez une situation où vous y faites face. Et respirez, simplement.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4.00 out of 5)
Loading...
Partagez cet article

Share this Post